Regina…

Bonjour !!

Après une petite période de sans posts, nous voici de retour : nous attendions de voyager pour poster quelques nouvelles. Ce week-end, je suis en voyage pour mon travail, et en visite dans la capitale de la province de la Saskatchewan, j’ai nommé Régina – ou [rijaina] en anglais phonétique.Alors, c’est assez rigolo, parce que quand je disais à des Albertains que j’y allais, les réponses allaient de « tu es vraiment obligé ? » à « tu verras, c’est vraiment plat ». La platitude ne me gêne pas vraiment, puisque ce n’est pas vraiment comme si Edmonton était dans les montagnes, et pour le reste… Et bien, c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité ! Enfin…J’ai donc volé jusqu’à Regina – 800 km à l’est d’Edmonton – samedi matin. Pendant le vol, je discute un peu avec mon voisin, qui me sort une bonne blague, qu’on m’a d’ailleurs racontée deux fois dans la journée : « en Saskatchewan, tu peux regarder ton chien s’enfuir pendant trois jours ».  :- )
Ou alors, j’ai bien aimé a description dans un guide : « la province Canadienne la plus facile à dessiner, la plus dure à écrire », et c’est assez vrai, voyez plutôt :

Saskatchewan
Carte de Saskatchewan, avec Regina indiquée en bas

Pour vous donner un ordre de grandeur : la province fait à peu près la même superficie que l’Alberta (donc un peu plus grand que la France), pour un million d’habitants. Oui oui, ils ne sont pas trop serrés ! :- ) Cela dit, ça pose un certain nombre de défis pour tout ce qui touche aux infrastructures (réseaux GSM, accès aux soins).

De la ville de Régina elle-même, je n’ai pas vu énormément de choses, mais près de mon hôtel, il y a un grand lac qui s’appelle « Wascana Lake », qui a été creusé pendant la Grande Dépression dans les années 1930, juste à côté du bâtiment du Parlement.

Parlement
Parlement

D’ailleurs, j’ai bien rigolé aussi : sur un côté du lac, il y a un pont qui s’appelle « Saint Albert Street Memorial bridge », qui détient un record au Canada. Regardez la première photo pour voir si vous pouvez deviner de quoi il s’agit :

Le pont en question - il manque juste un bout à gauche
Le pont en question - il manque juste un bout à gauche

Une idée ?!? Eh bien…

Avec la vue satellite, ça aide !! Les traits rouges délimitent le début et la fin du pont
Avec la vue satellite, ça aide !! Les traits rouges délimitent le début et la fin du pont

Il s’agit du « plus long pont pour la plus petite largeur d’eau« … !! Si si !! Il fallait le faire, quand même : un ouvrage de 256 mètres pour traverser un cours d’eau d’une largeur de… 20 mètres… Le plus rigolo, c’est que c’est vraiment quelque chose dont les gens sont tous au courant, et fiers de partager !

Pour le reste, la Saskatchewan est une province dont la richesse repose pour beaucoup sur les ressources naturelles, dont la potasse et l’uranium pour lesquels la province est le premier exportateur mondiale, et du pétrole, du gaz et des céréales.  (détails ici)

Assez d’informations pour ce soir, demain je vous parlerai de la suite de la visite et de mes découvertes dans la ville !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.