Petite virée en voiture

Hello !

Lors de son dernier passage à San Francisco chez ses parents en février (non elle n’a rien posté à ce sujet…) Béné avait discuté du déménagement prochain de ses parents à destination du Royaume-Uni. Il s’agissait notamment de voir si nous avions intérêt à récupérer quelques petits appareils ménagers achetés aux USA et qui ne fonctionneraient pas ailleurs à cause des différences de voltage. À ce sujet, visez un peu la carte du monde des fréquences et voltages… Pas glorieux tout ça !

Au fil de la discussion, la liste s’est peu à peu rallongée et nous nous demandions ce que ça allait donner d’un point de vue du coût de transport. Au bout du compte, la liste a fini par inclure aussi leur voiture – que nous avons décidé de leur racheter, contrairement aux petites affaires – ce qui permettait par la même occasion de résoudre la question du transport. Après un peu de préparation, je suis allé chercher la voiture, pour la rapporter à Edmonton.Je suis parti en avion pour San Francisco de bonne heure le 7 mars. Avec la mère de Béné, nous avons passé la journée entre la maison, des petites courses en ville et l’organisation des affaires et cartons pour le reste du déménagement.

Jeudi

5 heures : la voiture chargée, je suis parti tranquillement de San Francisco.

Nuit noire à mon départ. Autoroute déjà bien chargée en direction opposée… Pas drôle pour les gens qui viennent bosser à SF tous les jours !

De là, j’ai roulé à travers les montagnes de Californie. Je me suis fait gratter en montée par un poids lourd (!!). Note : ça tournait et je roulais déjà 10 km/h au-dessus de la limite.

9 heures : je fais le plein au Nevada et mange un sandwich en route.

11 heures : je dépasse le camion pressé du matin qui s’est fait arrêter par la police.

13 heures : je fais le plein au Nevada et mange un sandwich en route.

17 heures : je fais le plein en Idaho et mange un sandwich en route.

21 heures : je fais le plein au Montana et m’arrête pour la nuit.

Je me suis trouvé un petit motel proche de l’autoroute. J’ai demandé une chambre au rez-de-chaussée avec vue sur le parking – oui, je sais me faire plaisir quand je voyage – j’ai déchargé tout le contenu de la voiture pour ne pas me la faire braquer et suis allé dormir, le dos un peu défoncé.

Vendredi

4 heures : le froid glacial de la chambre me tire du sommeil pourtant profond dans lequel je me trouvais. C’était court, mais j’ai vraiment, vraiment bien dormi.

5 heures : départ de Dillon, Montana.

7 heures : j’ai super faim et je boulotte quelques-uns des chocolats offerts par Catherine, une amie de la mère de Béné (ils m’ont sauvé, mille mercis !) .

9 heures : je fais le plein au Montana et mange un petit-déjeuner gargantuesque à Dutton. Si jamais vous y passez, il n’y a qu’un seul restaurant. Quoi que vous fassiez, ne commandez PAS les pancakes.

11 heures 30 : j’arrive à la frontière Canada – USA. Le magasin duty-free de la station-service est rempli à craquer de « Snowbirds » qui retournent au pays et qui font « le plein » au passage. Disons simplement qu’ils ne faisaient pas le même plein que moi…

12 heures 30 : je quitte le poste frontière. Il s’agit d’un des plus importants points de transit entre les deux pays. Les douaniers avaient tellement à faire avec les vieux et toute leur gnôle qu’ils m’ont royalement expédié, ce dont j’étais plutôt satisfait.

15 heures : je fais le plein et mange un cône vanille-fraise en route.

17 heures : j’arrive à la maison.

Sur une carte, voilà ce que ça donne :

Trajet sur une carte
Trajet sur une carte

Détails du trajet sur Google Maps (je suis parti de A pour aller à C, en dormant à B)

Ça n’a pas l’air de grand chose vu comme ça sur la carte, mais ça fait bien 2700 kilomètres et des poussières, ou presque Paris-Moscou. Disons que j’ai eu le temps d’écouter pas mal de fois les mêmes CD…

En images, voilà ce que ça donne :

Je n’étais pas sûr du meilleur moyen d’afficher toutes les photos prises droit devant moi en conduisant. Il y en a un paquet… Voici un essai :

Vue

 

Et enfin en vidéo, voilà ce que ça donne (pour vous mettre dans l’ambiance « Western » selon Ennio Morricone) :

N’oubliez pas de monter le son. Et attention, il y a un virage à 1 min 05 (je préfère vous prévenir).

Côté chiffres, ça donne :

  • 2720 km
  • 240 litres d’essence
  • 28 heures sur la route (en incluant les pleins et le petit-déj)
  • 2 lapinous évités
  • 1/2 litre de café
  • 5 dollars de péage (je suis d’accord, c’est inadmissible !)

Je n’ai certes guère profité des attractions en chemin, mais le temps manquait un peu. Au moins, j’ai bien apprécié les paysages et un certain nombre de points de vue assez impressionnants.

Après avoir lu ce court récit, vous retiendrez bien ces quelques leçons importantes :

  • Il faut toujours être bien reposé avant de prendre le volant.
  • Dès que la jauge d’essence s’allume, la pause s’impose !
  • Ne téléphonez jamais en conduisant. Les photos ça va.

25 commentaires

  1. Donc si je comprends bien : tu fais des photos quand tu es au volant et tu blogues quand tu devrais bosser ?!?! Et bien, bravo, bel exemple pour Nathan !!

    Je suis épatée du nombre de fois où tu as du faire le plein et moi j’adore le cône fraise-vaille du vendredi 15h !!

    J'aime

    • @Adeline

      Les photos j’assume totalement. Quand c’est tout droit, qu’il n’y a personne, qu’on roule avec le régulateur de vitesse et qu’il y a des bandes rugueuses aux deux extrémités de la chaussée… Disons que c’est pas très « challenging » comme conditions de circulation !

      Pour le reste, Béné m’a fait la même remarque mais non… J’ai écrit l’article l’autre soir tard, et ai du différer sa mise en ligne à cause d’un problème technique qui a seulement été réglé ce matin. Et je ne voulais pas faire attendre une seconde de plus notre patient et compréhensif lectorat… 😉

      J'aime

  2. Ton recit m a bien fait rire aussi , tu aurais pu mettre le total de tes depenses de nourriture qui n etait vraiment pas eleve d apres ce que m avait dit Bene !
    Bisous, bonne route avec notre cher CRV qui j espere s est bien acclimate au climat canadien…..

    J'aime

    • @Monique
      Ah oui, c’est vrai ! $11 pour ceux que ça intéresse… Pour le petit-déjeuner vendredi. 🙂

      Là par contre c’est vrai, je réponds à ces commentaires alors que je devrais travailler…

      J'aime

  3. Quelle expedition (dans tous les sens du terme) !! 😉
    Encore bravo pour ce recit tres detaille ! Tu n’as pas precise a quelle vitesse tu avais programme ton regulateur de vitesse… meme vitesse/impression que ton affichage de photos ? Et tu prenais des photos en plus, inconscient ! 😉

    J'aime

    • @Marie
      La plupart du temps, la limite était fixée à 80 miles par heure donc j’avais mis le régulateur à… 80 miles par heure ! Je suis parti avec l’état d’esprit que je ne me stresserai pas inutilement en roulant trop vite. Pour compenser, j’ai roulé plus longtemps ! 🙂

      J'aime

  4. super Christian ton récit et la carte m’a bien aidée pour repérer tes kms …merci de partager vos aventures ; bisous à tous les 3

    J'aime

    • @Catherine
      De rien ! Pas le meilleur trajet pour faire du tourisme, mais ça reste dépaysant, même quand on pense avoir vu du pays. Tout est tellement grand !

      J'aime

  5. Récit très prenant mon Chris ! J’étais 3 min aux states !
    Juste 2 lapinou ? Petite moyenne dit donc !!

    À plus les loulous et merci pour ces belles photos de carte postale !

    J'aime

    • @Dadoo
      Hahaha ! Mais je ne mentionne que ceux que j’ai évités. Pour tous les autres… J’ai fait fonctionner les essuie-glaces ! 😉

      J'aime

  6. Mangez peu pour rester le ventre eveille… donc
    rhooooo j adooooooore ton montage …mais c’est donc tout droit pour aller chez vous 😉
    maintenant y a plus qu a refaire le tout dans l autre sens , promis on vous attend avec une bonne assiette, des vrais pancakes et un bon lit 😉
    bisous les amis
    Emma from SF…le point de depart !

    J'aime

  7. Quelle epopee! et quel bel album de photos!
    Je suis ravie de voir que mes chocolats t’ont sauve, ils etaient juste un petit clin d’oeil afin d’accompagner la nouvelle machine a cafe que tu reperais….
    La Titine aussi va nous manquer, elle avait ses habitudes sur notre driveway ;-(
    Bisous a tous les trois!

    P.S: Pauvres lapinous, beurk les essuie-glace 😉

    J'aime

    • @Catherine de Californie

      Ah mais non, je n’ai rien écrasé… Ni personne… Il faisait même encore trop froid pour les moustiques ! Tout va bien, donc !

      J'aime

  8. Quel voyage ? Bravo Christian, quand nous étions à SF, Monique nous disait ça c’est pour Béné, je peux dire que la liste était très grande…. je vois que vous avez pu tout mettre dans la voiture c’est extra. En tout cas beau voyage, dommage un peu trop rapide. Gros bisous à vous trois.
    Tu aurai pu ramener un petit lapin vivant à Nathan……

    J'aime

    • @Jacqueline Merci ! J’aurais pu rapporter un lapin à Nathan, d’autant que Pâques se rapproche à grands pas… Mais « importer » un animal aurait été autrement plus compliqué. Et puis il y en a partout ici, surtout !

      J'aime

  9. Salut Christian,

    impressionnant !
    Comment tu as fait le montage des photos prises de l’avant de la voiture ?
    Et autre question fondamentale : qu’y avait-il dans tous ces cartons ??!
    biz
    Em.

    J'aime

    • @Emilie Merci ! 🙂 Pour le montage des photos (et pour faire court) :
      – j’ai commencé par les trier pour ne garder que les photos pertinentes (prises vers l’avant depuis le siège du conducteur),
      – je les ai réduites en taille en utilisant un programme (gratuit) qui s’appelle XnView,
      – ensuite je les ai toutes ouvertes (il y en a 105) dans un logiciel de retouche photo (gratuit lui aussi) qui permet en 3 clics de générer une animation au format gif,
      – ensuite il ne reste qu’à insérer l’image dans l’article, comme n’importe quelle autre.

      Et voilà !!

      Si tu es fan « d’accélérés » (« timelapse » en anglais), je ne peux que recommander ce fantastique montage photo, autrement plus impressionnant, fait à partir d’environ 20 000 photos prises sur un an… C’est à couper le souffle !

      Pour le reste, les cartons contenaient un peu de tout : du chocolat, des affaires et jouets donnés par des ami(e)s pour Nathan, des livres (en français !), des petits appareils électroménagers, et une caisse de vin. Juste assez pour nous permettre d’oublier que le printemps n’est pas encore vraiment arrivé…

      J'aime

  10. Quelle déception, je viens de réaliser qu’il manque la vidéo que j’avais tournée dans le désert, au Nevada !!! Je viens de l’ajouter pour ceux qui lisent seulement maintenant…

    J'aime

    • @zobi Merci ! Content de lire que le récit t’a plu. Désolé pour le virage. Je savais que j’aurais du le couper au montage…!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s