Les coulisses du ballet

Il y a quelques jours, nous avons assisté à une soirée « behind the scenes » organisée par une association d’Edmonton dont le mandat est de sensibiliser les jeunes professionnels (18 à 40 ans) aux arts et la culture en générale. Cette soirée devait nous permettre de découvrir le groupe « Alberta Ballet ».

Chris qui "réseaute" et prend la pose (photo prise par artsScene Edmonton et récupérée sur http://www.facebook.com/artssceneedm )

Après la partie « networking » autour d’un apéritif dînatoire, nous avons assisté à la répétition générale de deux petits ballets réalisés en collaboration avec l’orchestre symphonique d’Edmonton (dont mon entreprise vient de refaire le site internet!) et l’opéra d’Edmonton. Nous avons vu « Songs of a Wayfarer » (ballet assez traditionnel) et « The Seven Deadly Sins » (un ballet beaucoup plus moderne). Qui dit répétition, dit ajustements. Du coup, pendant les représentations, les chorégraphes et autres responsables prenaient scrupuleusement des notes afin de débriefer avec les artistes (danseurs, orchestre, projectionnistes, etc…) à la fin de la répétition.

La table des chorégraphes, et du metteur en scène pour déceler les imperfections
Une des premières scènes de "Songs of a Wayfarer"
Changements de lumière...
Scène de "The Seven Deady Sins"
Danseuse en action
Les chips qui dansent... Un péché capital ?

Après les deux représentations, nous avons eu la chance d’aller en coulisse. Nous avons brièvement assisté à la séance de débriefing des danseurs avant de rencontrer les costumières. On nous a expliqué que près de 300 costumes avaient été nécessaires pour ces deux petites représentations d’une heure chacune. J’ose à peine imaginer ce qui est nécessaire pour une « super production »…!

Séance de debriefing derrière le rideau baissé
La fosse de l'orchestre symphonique, juste au pied de la scène
Le costume (très original !) des chips : des rondelles empilées

Au final, nous avons passé une très bonne soirée. C’était une occasion de plus pour nous de rencontrer des gens et surtout de découvrir l’Alberta Ballet qui nous était totalement inconnu jusque là. Il est indubitable que les opportunités culturelles sont moins présentes à Edmonton qu’à Paris ou San Francisco, mais en faisant des efforts et en cherchant un peu, il y a toujours quelque chose de nouveau à voir ou à faire !

La tempête se déchaîne dehors !
Et un arbre qui a cédé sous la pression du vent devant notre immeuble...

4 commentaires

  1. Oui, voilà quelque chose de pas courant : assister à une répétition, c’est original, ce n’est pas donné à tout le monde et encore moins aller ensuite dans les coulisses.

    Encore une super expérience pour vous et merci de nous la faire partager !!

    gros bisous à tous les 2

    J'aime

    • @Charlotte Merci pour ce gentil mot ! Oui, nous essayons de garder les yeux grand ouverts pour ne pas passer à côté de ce qu’il y a encore à découvrir !
      Bisous à tous !!

      J'aime

  2. Un coucou en voisine grâce à lien chez Emma de SF, de la neige, nan, je pourrais pas, je suis plus capable!!!! lol (je suis dans la grande banlieue de Toronto)

    Bon m’en vais découvrir le reste de votre univers!

    J'aime

    • @mimi du Canada Merci pour ce petit mot, voisine ! Oui, la neige peut encore tomber. En fait, avant mi-mai, il est trop tôt pour crier victoire !
      En attendant, on nous promet 26 degrés CELSIUS AU-DESSUS de zéro pour demain après-midi, donc je n’ai rien à redire !! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.