« Canadiennisation »

Mes amis…. Nous nous ‘canadienisons’ à grands pas. Nous avons récemment échangé nos permis français contre des permis albertains. Qu’est ce que c’est bien ! Plus besoin de se trimballer ces gros permis roses ! On a désormais une toute petite carte (format carte de crédit), toute plastifiée, prête à se glisser dans un portefeuille de fille déjà bien encombré.

20081001-front.jpg
Les "Usual Suspects"

Petite précision pour nos amis européens : En Amérique du nord, les permis de conduire ont valeur de pièce d’identité. Attention à ne pas se le faire voler, car ils contiennent de nombreuses informations personnelles, qui exposent les victimes aux conséquences fâcheuses des usurpations d’identité.

Niveau sécurité, ils ont mis le paquet, puisqu’il paraîtrait que le permis de conduire albertain soit « un des mieux sécurisés » en Amérique du nord avec des champs gravés au laser pour une sécurité optimale. Je ne sais pas si je dois croire cette info sachant que les gens ont le superlatif facile dans cette région du monde 🙂

20081001-back.jpg
Arrière du permis avec le code barre

Vous noterez la présence d’un code barre sur l’arrière de la carte. Si vous allez dans un bar et que vous présentez comme permis de conduire comme pièce d’identité, alors les vigiles scanneront votre carte et comme par miracle, toutes vos infos se retrouveront dans le système… Alors en ce qui nous concerne nous continuerons de présenter notre carte d’identité française.

Nous continuons également les démarches pour la résidence permanente. Mi-juillet, le gouvernement albertain a accepté de sponsoriser notre candidature. Depuis nous avons envoyé notre dossier (une cinquantaine de pages) à l’immigration et avons passé la fameuse visite médicale obligatoire (test sanguin, radio pulmonaire, visite médicale et questionnaire).
Notre demande est actuellement traitée. C’est donc la dernière ligne droite pour nous et il se pourrait qu’on obtienne le fameux sésame en fin d’année ou début 2009. Lorsque la demande de résidence est faite de France, cela peut prendre 2 ou 3 ans. Grâce aux programmes proposés en Alberta et si tout continue d’avancer correctement, il nous aura fallu seulement 9 à 12 mois !

Bonne pioche, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.