Vancouver, deuxième jour

Dimanche matin…. Le soleil brille toujours. Nous sommes chanceux. Vancouver est une ville très pluvieuse et les prévisions météo pour le week-end n’étaient pas si bonnes que ça !Nous retournons à Chinatown « de jour » et décidons de visiter les jardins du Dr SunYat-Sen chinois. Au cœur du quartier chinois, ce jardin offre une expérience culturelle unique. Un havre de paix d’une tranquillité incroyable.

Jardin
Vue du jardin

On n’a pas du tout l’impression d’être dans le centre de Vancouver. Coup de chance, nous arrivons pour le repas quotidien des 10 carpes Koï qui peuplent le plan d’eau. Durant l’hiver, ces dernières ne sont pas nourries. En été elles reçoivent surtout des vitamines pour éviter qu’elles ne tombent malades. Il faut dire que les visiteurs ont la fâcheuse tendance de leur donner des chips et du pop-corn alors forcément…

Le plan d’eau est assez grand. Pour être certain que toutes les carpes reçoivent leur pitance quotidienne, le gardien doit d’abord les réunir avant de les nourrir. Pour cela il tape sur un gong et le place dans l’eau. Les vibrations produites attirent les carpes. En ce moment, il faut approximativement 10 coups de gong pour que les carpes arrivent. A la fin de l’été il n’en faudra plus que 2 !! Le guide nous a aussi dit que leur chair n’avait pas très bon goût, et heureusement, car cela limite le risque que quelqu’un ne les pêche pour les manger ; elles valent quand même quelques milliers de dollars chacune – et les plus chères peuvent coûter jusqu’à 200 000 $ !!!

Appel des carpes
Appel des carpes

Après cette scène inhabituelle, nous faisons la rencontre d’un artiste étonnant. Il grave des objets en bois… Avec une loupe et la lumière du soleil ! Cela s’appelle de l’héliographie, et avec ses lunettes de soudeur, il faisait preuve d’une minutie impressionnante. C’était bluffant !

Artiste héliographe
Artiste héliographe

Nous avons ensuite loué des vélos afin de nous rendre à l’aquarium de Vancouver. Cet aquarium renommé abrite plus de 70 000 créatures venant de tous les continents. Il offre également de nombreux spectacles mettant en scène des dauphins, loutres ou bélugas. La visite s’est avérée très intéressante. Le « highlight » de ce tour…. La rencontre avec les bélugas. Ces cétacés vivant dans l’océan Arctique sont d’une beauté majestueuse. Ce sont des animaux très sociables.

Beluga
Béluga intrigué par nous : il a sorti l'oeil de l'eau pour mieux nous voir....

Après avoir rendu les vélos, nous avons décidé de remonter la rue marchande de Vancouver : Robson Street. Nous nous sommes arrêtés dans un petit magasin de produits organiques et avons acheté une mini tarte au chocolat ainsi qu’une mini tarte à la frangipane. Pour la première fois depuis des millénaires, des mois nous avons eu l’impression de manger des véritables pâtisseries européennes ! Pour bien finir notre journée sur le mode « nostalgie européenne » nous avons atterri dans une crêperie bretonne dirigée par des français… quel bonheur de pouvoir déguster une crêpe à la farine de sarrazin. Ça change tellement des sandwichs, burgers et autres junk food…. 🙂

Après ces délices gustatifs il était temps de prendre la route de l’aéroport. En bon voyageur nous sommes arrivés 1h30 avant notre vol et coup de chance pour nous, un vol partait pour Edmonton quelques 20 minutes plus tard… Nous avons réussi à le prendre. Tout s’est bien goupillé. Nous sommes rentrés chez nous pas trop tard avec des batteries rechargées (mais des pieds bien fatigués).

Vivement le prochain week-end découverte !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s