St John’s – deuxième jour

Bonjour !

Et c’est parti pour la deuxième journée passée à St John’s !! Ce matin, réveil assez… matinal puisque je me suis réveillé vers 7h30 environ quand il a fait jour, soit 4h, heure d’Edmonton. J’ai profité de mon réveil anticipé pour vérifier si Béné n’avait pas loupé le sien, puisqu’elle partait pour SF aujourd’hui. Aucun problème de ce côté. :- )Les plus perspicaces auront fait le calcul et seront arrivés à cette même conclusion, qui moi m’est “apparue” vers midi : l’heure de Terre-Neuve est pile-poil entre la Californie et la France, donc il y a 4h30 de moins chez Béné et 4h30 dans ma famille. Finalement, ça se tient bien cette affaire : 4 000 kms et 4h30 de chaque côté, facile !! Par contre, autant vous dire que le calcul avec la demie-heure ne facilite pas vraiment les choses. Vraiment pas sympa de nous mettre des moitiés dans les roues…

Donc, après mes réveil et appel matinaux, petit coup d’oeil dehors et le paysage n’était pas très voilé. J’ai donc décidé de partir fissa pour en profiter et juste après avoir récupéré mon café, j’ai entrepris l’ascension de “Signal Hill”. Il s’agit d’une colline juste au nord de l’entrée du Havre de St John’s, très prisée par les touristes, donc moi ! Et quiconque fait l’effort de monter est récompensé ; voyez plutôt la vue… imprenable !!!!

Panorama Signal Hill (cliquez pour agrandir)
Cliquez pour agrandir, les deux extrémités de l'image pointent vers la même direction,ça vous donne une vue à 360° depuis le sommet)

Vous noterez au passage que les jolies petites masses blanches sont… des icebergs, oui oui

Iceberg a large de Terre-neuve
Un petit glaçon ?

Et la température extérieure était en conséquence, avec le vent et tout. Mais moi, on me la fait plus, j’avais mes gants et mon bonnet dans mon sac, heureusement !!

Cette colline a principalement deux caractéristiques qui la rendent très intéressantes : elle culmine à environ 160m au-dessus du niveau de la mer et elle domine le goulet qui permet d’entrer dans le port.

Vous l’avez vu, la visibilité est excellente et c’est comme ça que ce nom a été choisi : quand les Britanniques ont remporté la dernière guerre contre les Français à St John’s en 1762, le Britannique Amherst a décidé de baptiser l’endroit “Signal Hill” à cause du mât qui s’y dressait pour annoncer l’arrivée des bateaux qui étaient en vue au large. Voilà donc historiquement le premier avantage reconnu à l’endroit. Ensuite, si vous vous rappelez bien le post d’hier et que vous ajoutez l’altitude, cela fait de l’endroit un lieu de choix pour les télécommmunications. Mon chauffeur de taxi d’hier avait mentionné Marconi et ça a fait “tilt” dans ma tête dans la montée, car je me suis rappelé du contexte dans lequel apparaît le nom de Marconi : la TSF (comprenez, la télégraphie sans fil) ! À la fin du XIXème siècle, Marconi s’est intéressé à la communication par ondes radio. Il était italien d’origine, mais sa mère était britannique (une des petite-filles de M. Jameson, celui qui a fondé l’entreprise qui produit le whisky éponyme!!!) et donc il parlait anglais, ce qui lui a ouvert la porte du Royaume, très intéressé par tout moyen qui permettrait de garder le contact avec des colonies. Après quelques succès en Grande-Bretagne, Marconi est parti pour les USA et ensuite St John’s. Grâce à une antenne intégrée à un cerf-volant, le premier message transatlantique aurait été reçu depuis les Cornouailles le 12 décembre 1901. À l’époque, de nombreux sceptiques ont mis en doute la faisabilité du projet, à cause de la sphéricité du globe terreste, mais cela a fonctionné malgré tout (il faudra ensuite plus de 20 ans pour que deux autres scientifiques arrivent à expliquer que le réfléchissement des ondes radio par les couches supérieures de l’atmosphère – l’ionosphère – ont contribué au succès de cette expérience) !

Cabot Tower
(Cabot Tower, où Marconi a reçu le premier message radio transatlantique)

Pour Marconi, le pari était gagné et ses travaux lui ont valu le Prix Nobel de physique avec Braun en 1909 ; pour information, les deux opérateurs radio à bord du Titanic n’étaient pas employés par la White Star, mais par l’entreprise fondée par Marconi…

Panneaux sur Signal Hill
(j'ai pris ces panneaux sur place, mais pour le coup, le Titanic n’était pas vraiment une réussite…)

J’en viens maintenant au deuxième aspect majeur de “Signal Hill” : la position dominante par rapport au goulet (“the Narrows” en anglais) en faisait un endroit privilégié pour protéger l’entrée du havre et donc l’accès au port. Signal Hill a donc été fortifiée dès le XVIIIème siècle. Au fil du temps, plusieurs endroits différents ont été utilisés pour installer des canons. Les emplacements de certains d’entre eux ont été restaurés pour bien illustrer leur importance historique.

Queen's Battery
Queen's Battery de loin
Obusier Signal Hill
Obusier pour les tirs rapprochés et pour envoyer de la grenaille
Queen's Battery et Narrows de St John's
Queen's Battery de près, avec la vue sur le goulet (pour les curieux, j'ai photographié le mode d'emploi des canons, mettez-moi un mail... ;- )

Au bout du compte, les canons n’ont jamais tiré sur aucun navire ennemi (ni ami ;-). Mais tout était prévu : canon de 32, obusiers, … Néanmoins, ils ont un peu servi quand même :

  • pour annoncer le lever et le coucher du soleil
  • pour indiquer l&rsqu
    o;emplacement du goulet aux navires les jours de grand brouillard
  • pour alerter la population de la ville en contrebas quand un incendie se déclarait, par une salve de 5 tirs

Après mon petit arrêt “réchauffage” au gift shop, je suis redescendu vers la ville et je suis rentré à mon hôtel. Déjeuner rapide et ensuite je suis allé monter notre stand (oui, je travaille, quand même) pour l’expo qui commence demain. Mes prochains jours me laisseront relativement peu de temps pour me balader, mais j’ai prévu le coup, donc soyez aware !!!

:- )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.