Queen Mary… suite et fin

Hello !

Comme je l’avais mentionné dans mon dernier article, je vais aujourd’hui vous en raconter un peu plus sur le bateau, à défaut d’avoir eu le temps d’aller explorer la terre ferme davantage.

Le Queen Mary est un bateau chargé d’histoire, c’est le moins qu’on puisse dire : sorti des chantiers navals en 1930, l’exploitation commerciale a commencé 6 ans plus tard avec un voyage inaugural de Southampton à New York. Elle tient son nom de la Reine Marie, à laquelle il est fait référence ici.

Queen Mary
Voilà, les présentations sont faites...

Avec le début de la Seconde Guerre Mondiale, le Queen Mary change de vocation : avec d’autres grands paquebots de l’époque, le bateau est envoyé à Sydney et converti pour servir au transport des troupes et peint en gris pour passer inaperçu. Par sa vitesse et sa couleur, le bateau reçoit le surnom de « Grey Ghost » ; en effet, comme le Queen Mary était plus rapide que la plupart des bateaux de l’époque et surtout que les sous-marins allemands, il voyage quasi exclusivement sans escorte et sans s’arrêter, pour ne pas devenir une cible facile (petite anecdote ici, c’est un peu effrayant). Pendant la guerre, le bateau a transporté des soldats Australiens et Néo-Zélandais, en emmenant jusqu’à 16 000 hommes à son bord – contre seulement 3 000 personnes pour son exploitation commerciale. En tout, le bateau aura transporté presque 800 000 soldats vers l’Europe, ou des blessés vers les USA.
Après la guerre, le Queen Mary revient à sa vocation de bateau de croisière et fera traverser l’Atlantique à des millions de personnes jusqu’en 1967, où le bateau est démobilisé après plus d’un millier de traversées transatlantiques.
Comme je l’écrivais hier, le bateau a été acheté par la ville de Long Beach – juste au sud de Los Angeles, donc – pour en faire une attraction touristique. Pendant un certain temps d’ailleurs, une autre attraction jouxtait le bateau sous le gros dôme blanc que vous avez peut-être vu sur des photos : le plus gros avion jamais construit à ce jour, plus gros qu’un A380 ou tout ce que vous voulez. Un projet pharaonique de construire un avion à effet de sol (ékranoplane pour les intimes) pour le transport rapide de matériel lourd ; le projet fut mené par Howard Hugues pendant la Seconde Guerre mais abandonné à cause de son coût démesuré. Si les avions vous branchent, allez lire ici (c’est assez intéressant et toujours d’actualité car ces véhicules ont de nombreux avantages !!) Le dôme est désormais vide et accueille des orchestres, des concerts…

Assez d’histoire maintenant, un peu de concret : première fois pour moi sur un bateau de croisière et c’est assez rigolo. Pour ce bateau en tout cas, l’ambiance « années 30 » est assez marqué, avec beaucoup de boiseries partout pour les intérieurs. Seules les chambres de la classe « luxe » ont été aménagées en chambre d’hôtel, et elles font la taille de chambres hôtel normales. La salle de bain est même plus grande qu’à la maison !!! :- )

chambre sur le queen mary
Une chambre-cabine type
Couloir Queen Mary
Un (long) couloir ; en pente comme le bateau

Ce qui est assez inhabituel je trouve, c’est la longueur du couloir : on en voit pas le bout quand on commence, et il y en a pour un moment pour arriver à sa chambre – si comme moi on est tout au bout, environ 140m de marche à chaque fois… Et puis ce n’est pas parfaitement horizontal, à mi-chemin on est plus bas qu’au début ou à la fin du couloir.

Il y a plusieurs restaurants / bars à bord et hier soir il y avait une fête, cet après-midi un mariage avec des mariachis et tout… Bref, il y a toujours de la vie à bord j’imagine, même si la profitabilité n’est pas vraiment au rendez-vous, car la bateau n’arrête pas de changer d’exploitant – Disney en a déjà fait partie.

Pour finir, une petite série de photos des ponts supérieurs, bien ensoleillés, du poste de commande et d’autres parties du gaillard.

pont
Pont et canots de sauvetage

canots
Vue depuis le pont supérieur

commande
En avant toute !

avant
ils ont même remis les vieux canons de DCA de la Deuxième Guerre...

Voili, en espérant que la lecture a été bonne… Demain, retour à Edmonton et à des températures plus supportables ; oui il a fait 33°C ici cet aprèm…   ;- )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.