Achat d’un vélo … à une vente aux enchères !

Edmonton est une ville où il fait bon être cycliste. Les voitures sont très respectueuses des vélos, il y a beaucoup de piste cyclables et surtout de nombreuses balades pour lesquelles un vélo peut être d'une grande utilité.
Christian s'est acheté un vélo dès son arrivé, par contre Béné n'en avait pas encore. Pour s'en procurer un nous avons pensé passer par internet (craigslist) ou par l'université car il y a de nombreux étudiants qui vendent et qui achètent des choses tout au long de l'année.
Finalement nous avons décidé d'aller acheter ce vélo à une vente aux enchères.

En effet, une fois par mois, la police d'Edmonton organise une grande vente aux enchères durant laquelle sont vendus des vélos souvent volés et récupérés par la police.
 

                                   

En arrivant nous avons été étonné par le nombre de vélos … une bonne centaine . Au final il y avait plus de vélos que de clients 🙂

Nous sommes arrivés sur le lieu "du crime" une heure avant le début des enchères afin de pouvoir regarder les vélos et noter sur un papier ceux qui pourraient convenir aux besoins de Béné (c'est à dire un vélo qui roule, qui lui permette d'aller à l'école quand il fait beau et qu'il n'y a pas de neige , et de faire des balades dans la ville)

            

10h : Le responsable de la vente (commissaire tout court plutôt que commissaire priseur) sort une table, monte dessus et c'est parti pour deux heures de folie . Les vélos se succèdent et partent tous à des prix totalement différent selon la qualité, l'état du vélo etc… Certains vélos partent à 3 dollars …. d'autres à 350 …..
La majeure partie des vélos sont vendus entre 15 et 40 dollars c'est à dire très très peu chers!!

                                 

Nous avons remarqué qu'il n'y avait pas que des "touristes" dans l'assemblée. Certains fins connaisseurs ont acheté 2, 3 voire 5 vélos !

En ce qui nous concerne nous avons trouvé un vélo bleu à Béné pour la modique somme de 10 dollars soit 6,50 euros …. c'est loin d'être la ruine 🙂 C'est Christian qui a eu le privilège de porter le vélo jusqu'à l'appartement afin de lui faire subir un petit nettoyage de printemps (regonfler les roues, rehausser la selle…)
 

                                

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.