Bay to Breakers – course traversant SF

Ce dimanche était une journée très attendue par les San Franciscains et les touristes ; ce dimanche a eu lieu la 95ème édition du « Bay to breakers ».
Cette photo, prise durant la semaine qui précédait la course, illustre bien l’esprit qui anime les participants… Lisez la suite pour en apprendre davantage.

A la base, il s’agit d’une course pédestre créée après le grand tremblement de terre de 1906 dans le but de motiver les San franciscains à retraverser leur ville.
Cette course traverse donc de ville d’est en ouest – de la baie à l’océan, où les vagues sont plus « cassantes » – et les gens en ont fait un vrai défilé carnavalesque. (tracé ci-dessous)

Le départ a été donné à 8h et le premier coureur à franchir la ligne d’arrivée a parcouru les 12 km (7,46 miles) en 34’, pas mal, non ??!?
Nous avons rejoint le cortège qui suit les coureurs (en moyenne 60-70 000 personnes) au point numéro 3 sur le plan ci-dessus vers 9h20. Et là, bien qu’on nous ait prévenus, ce fut une surprise… Une foule bigarrée s’offrait à nous à perte de vue et tout le long du cortège retentissait une musique assourdissante et flottait dans l’air un arôme de bière.

En gros, c’était le foutoir : les galettes de tortillas volaient, ça fumait de l’herbe un peu partout et le nombre de participants éméchés n’était pas négligeable. Les gens sont venus en groupe d’amis et s’étaient presque tous déguisés autour d’un thème commun. L’originalité était de mise, et cela allait donc du plus élaboré des chars et des figurants – tel que le Cheval de Troie et ses guerriers – au plus minimaliste – le mec qui se balade tout seul à poil avec une casquette et des baskets (ce qui est évidemment interdit par le règlement de la course)

Le long du tracé, les gens avaient mis la musique à fond ou s’étaient affalés dans des transats avec leur petit barbecue à portée de main. D’autres encore se produisaient avec leur groupe devant leur garage.
Peu après l’arrivée dans le parc du Golden Gate, nous sommes tombés nez-à-nez avec un panneau routier réquisitionné pour l’occasion et qui indiquait « Alcohol checkpoint ahead ». Etant donné ce que nous avions vu durant l’heure précédente, nous avons d’abord pris ça pour une farce, mais, renseignement pris, on nous a dit qu’il y avait réellement des contrôles qui étaient pratiqués en aval, mais que les participants n’en avaient pas été prévenus. Bon, la stratégie ad hoc adoptée par la majorité d’entre eux était : soit de planquer la bibine pour la passer en douce (dans un sac, un caddie, un char, …), soit… de tout boire vite fait !!! A vous de juger l’efficacité des mesures de contrôle… 😉

Pour finir, le cortège était un peu plus clairsemé et nous avons pu voir d’autres réalisations et costumes plus originaux les uns que les autres. Mention spéciale pour les « trucks » et les petites voitures que nous avons adorés !! Et l’ambiance de folie sans que nous n’assistions à un seul incident : bravo pour l’esprit des participants !!!

Article sur « Bay to breakers » (anglais) – Wikipedia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.